LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

dimanche 30 juillet 2017

126 . Treizième jour #1/2 : ADN - Les argonautes

#1/2    Les argonautes

 

La dépendance de l’homme, la porte de l’éternité, seule l’Amazone en a la clé. Il a beau la déclarer inhumaine et la repousser aux confins du Pont-Euxin quelque part entre Crimée et Tchétchénie, il a beau la conquérir elle et sa toison, on pourrait en dire long sur cette toison féminine, il n’a jamais réussi à voler la clé.


Jason lui-même, trop facile vainqueur, s’est vu claquer la porte au nez par Médée la pure. Nous les hommes, nous pouvons quelquefois conquérir la toison ; nous ne devons jamais tenter de prendre la clé, sous peine de mort. Privation d’éternité, voilà le pouvoir de Médée, il ne faut pas lui disputer cette puissance. Dans quelques siècles l’Amazone nous ouvrira à simple demande et nul ne songera un instant à forcer le passage ; de ce jour-là nous ne prenons pas le chemin, mes amis, mes frères.

En attendant, chacun s’organise. L’homme et la femme se marient et se jurent fidélité, on devine que cette foi est le meilleur chemin vers l’éternité sans même devoir inventer une religion. L’athée et le croyant sont égaux devant cette foi-là. L’enfant qui naît de sa femme, tous l’ont vu sortir ; le mâle aussi, pourtant si fragile à la vue du sang il a tenu le coup quoiqu’un peu pâle ; cet enfant est mien, doit dire l’homme. Pourtant, de tous ceux qui ont vu l’enfant sortir et qui pourraient témoigner que la mère est la mère et que l’enfant est son enfant, lequel pourrait témoigner que le père est le père ? Personne.

Si la vérité traîne au fond de quelque éprouvette ou au bout d’un coton-tige, il faudra bien que chacun croit ou fasse semblant de croire la parole de celui qui a regardé dans le microscope et a su y lire les lignes de la main. Ce sera encore une affaire de foi.

Ainsi le père devra aimer sans réserve et sans preuve, il devra décider, parce que seuls cette foi, cet amour et cette décision vont le rendre père. L’histoire ne fait que commencer, il faudra encore que l’enfant vive et qu’un jour il adopte à son tour son père, pour que ce père accède enfin à l’éternité.

#2/2 à suivre

Posté par andremriviere à 23:56 - 121 - CH.03 . Little Rootie Tootie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur 126 . Treizième jour #1/2 : ADN - Les argonautes

Nouveau commentaire