LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

samedi 27 avril 2019

306 - Quarantième jour . #4/4 De la politique de Sécurité

 #4/4 - Certains quartiers sont invivables.

Je le sais madame la Directrice. Il y faut de l’autorité, de l’énergie, de la présence. Policière, oui, éducative aussi, civilisée, nombreuse, compétente. Quelques cow-boys n’ont jamais porté la paix dans les rues. Je l’écrivais déjà bien avant que l’autre énervé ne vienne mettre le feu aux lieux.

Je suis bien incapable, pauvre de moine, d’aller parlementer avec les habitants les plus patibulaires de ces endroits, prêts à tout pour me voler ma belle auto rutilante. Je ne vais pas prétendre ici qu’un beau discours est une protection suffisante. Cet angélisme me va mal, et je sais bien qu’il faut d’autres armes, je sais bien et vous devez savoir, monsieur le chef, et encore mieux que moi, que la meilleure arme est d’abord la compétence. Je suis le premier des incompétents.

Me voici entouré de tous les malfrats dont vous m’aviez menacé. Où est le policier qui va me tirer de ce mauvais pas ? Où sont les éducateurs, bien payés, bien épaulés, qui auraient dû les encadrer à cette heure là, quand leurs parents cherchent encore du travail ? Où sont le téléphone pour appeler, le café pour me restaurer, l’hôpital pour me soigner ? Le voici, votre travail, monsieur le chef, et vous ne le faites pas. Nul besoin de changer la loi, nul besoin de tordre le cou à nos grands principes démocratiques sous prétexte, comment dites vous, d’une efficacité jamais atteinte, illusoire, incompétente, oui, vous aussi.

Monsieur le Ministre, vous préférez gesticuler devant caméras et badauds. Puis un jour vous serez la honte de vos enfants pour ce que vous avez fait et ce que vous n’avez pas fait.

FIN

 

Posté par andremriviere à 17:38 - 301 - CH.09 . De mauvaise humeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur 306 - Quarantième jour . #4/4 De la politique de Sécurité

Nouveau commentaire