LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

lundi 3 octobre 2005

4.3. Descendre, dit-elle.

4.3.           Dix-septième jour. 3.   L'adoption. L’adoption primordiale, première, pleinière. L’adoption fondatrice. L’adoption réciproque. Peu importent les gènes, je ne vous referai pas le coup du plaisir; les mêmes yeux les mêmes orteils chacun s'extasie bien inutilement, c’est longtemps après la naissance que les vraies ressemblances vont se construire. Le plus tôt est le mieux, mais pourquoi pas à partir de quatre ans, de huit ans, de douze ans, de vingt ans ? Peut-être y... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 13:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 28 septembre 2005

4.2. Descendre dit-elle. #3

2.c    Le goût du thé. Revenons au thème, just a gigolo. Il a été mis à toutes les sauces, sucrées et salées, et l’auteur de la chanson n’avait pas imaginé que sa ritournelle allait résister à tous les traitements, les plus académiques et les plus sauvages. J’ai planté là mon discours sur la femme et sur l’adoption juste comme il commençait à m’intéresser, pour dériver dans un éloge du cerveau et une invective à la nature, sortes de cheveux sur une soupe même pas encore cuite. J’y reviendrai, aux éloges et aux... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 août 2005

4.2. Descendre, dit-elle.

4.2.                      Seizième jour. 2.a    Descendance et patrimoine, nature contre volonté, fidélité contre foi, foi sans fidélité, commune reconnaissance de l’autre, comme autre et comme nécessité, des alter ego en quelque sorte, ce mot latin a-t’il au moins un pluriel, chez nous ? Je suis éternel parce que mon enfant est moi, mais s’il le veut seulement. Rien ne l’y oblige et nul ne doit lui en tenir rigueur s’il m’a oublié avant même que... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 12 août 2005

CHAPITRE QUATRIEME. 4.1 - Adopter.

Ugly beauty. 4.1.                       Quinzième jour. Août 2001            De l’influence de la peur de la mort sur l’oppression de la femme par l’homme. J’ai honte d’avoir laisser se déployer une théorie pareille. D’ailleurs non, je n’ai pas honte. Finalement, il pourrait bien ne pas avoir entièrement tord, mon moine. Je n’arrive pas à comprendre comment l’humanité en est arrivée là, qu’une moitié d’elle-même... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 09:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]