LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

mercredi 19 octobre 2005

CHAPITRE CINQUIEME - Mettez-m'en un au frais, de titre

5.1.           Dix-huitième jour. 1°)    Par quel étrange paradoxe la terre que je contemple depuis mon observatoire est-elle si calme et paisible, d’apparence ?. Pourquoi rien dans le paysage ne peut m’alerter sur les forces souterraines à l’œuvre, sans lesquelles ce paysage n’existerait pas, je le sais, mais par lesquelles un jour, dans une minute, dans une heure ou un millénaire, il va exploser en poussières. Il y en a déjà beaucoup, de la poussière, dans le paysage. Un peu... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 18:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]