LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

jeudi 8 juin 2006

12.4. Le parasite

Il y a une ombre au tableau. Ou plutôt l’ombre d’une absence ; on croit tout savoir et connaître tout le monde, le chef, les ouvriers, le terrain de chasse et de pêche, et madame. On a oublié le parasite. Le moine l'avait oublié en chemin, et voici qu'il s'en souvient soudain. Un billet m'était revenu au fond de ma torpeur. Il met fin au voyage aussi, à la préhistoire, à l'histoire, à mes humeurs, et aux siennes. Il faudra s'occuper d'autre chose. Je sais aussi qu'il a encore à dire, les fiches flottent dans leurs... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 16:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 31 mai 2006

12.3. Humeur sentimentale

J’ai cru comprendre que la femme, comme dit le moine, n’était pas une mais plusieurs. Il avait senti que dans ces têtes à front bas il y avait une indifférence, comme si le seul fait d’être femmes les rendait interchangeables, qu’importe qu’elle soit celle-ci ou toutes celles-là, qu’importe qui est l’une et qui sont les autres : la femme, et non les femmes. J’ai même l’impression qu’il nous soupçonne de la penser ainsi dans nos têtes à nous, les hommes de notre temps qui nous disons civilisés. Au fond, il n’a pas... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 19:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 30 mai 2006

12.2. Ugly beauty

Je devine qu’il va nous sortir de nouveaux acteurs dans son histoire, et qu’on va bientôt toucher les limites du budget de tournage. Les producteurs vont être furieux, eux qui pensaient s’en tirer avec trois petits rôles préhistoriques. Quarante-quatrième jour. Je ne vous ai pas parlé de la femme. Vous savez, celle-ci qui reste à la grotte, qui chasse la poussière et qui prépare le poisson rapporté la veille par les hommes. Son rôle naturel, c’est ce qu’ils disent les hommes, naturel, est d’être là à attendre, docile... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 11:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 29 mai 2006

CHAPITRE DOUZIEME - UNE BREVE HISTOIRE DE L'HUMANITE #3

12.1 - Janvier 2004. Locomotive. Le moine est resté silencieux assez longtemps. Il n’aime pas régler des comptes, mais je sais aussi qu’il ne peut poursuivre son chemin tant qu’il y a un gros rocher pour barrer le passage. Un train dans l’ouest doit bien attendre que l’obstacle soit levé pour repartir, tous les indiens vous le diront. Alors il lui fallut dompter sa répugnance et cracher sa colère qui n’en pouvait plus de le triturer. Il n’arrivait pas à admettre tant de complaisance devant le désastre caniculaire,ni les... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 19:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]