LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

vendredi 24 août 2007

20.5. Ces oppositions n’en sont pas.

Cent deuxième jour. Merci de vous calmer. Ne faites pas dire au Moine ce qu’il ne dit pas. N’est malpoli que celui qui voit le mal où ce n’est que poli. Vos errements vous appartiennent, et le Moine n’en est pas fautif. J’ai reçu il y a peu sa dernière version des faits, et je vais la transcrire, puisque tel est mon destin. Je ne sais si le Moine bouge encore, mais les courants apportent leur lot de bouteilles et de fiches.Et s’il a envie de calembourdire, qui le lui reprochera ? La pensée avec un pi majuscule... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 15:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

jeudi 23 août 2007

20.4. La mouche du coche.

Cent-unième jour. Savez-vous comment on dit Mouche en farsi ? J’aurais pu imaginer une autre langue exotique, mais depuis Montesquieu c’est en Perse que l’on trouve l’observateur extérieur. Natif de Bordeaux, je ne peux faire moins que le chercher aussi en Perse. D’autres raisons peuvent être invoquées, qui sont inutiles.   En Farsi, Mouche se prononce Magass. Enfin je le crois, il faut bien finir par croire à quelque chose. Je me demande si un linguiste s’est penché sur l’étrange phonétique qui mène de Magass... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 16 août 2007

20.3. Abraham et Môzeuze.

Centième jour.   Voici mon moine rendu au centième jour. Les cents jours, est-ce ainsi au moins qu’on l’écrit, au pluriel ? Nombre rond, nombre napoléonien, après cent jours tu n’es plus rien, dit le président au ministre. Tu as cent jours pour tout faire, ensuite cinq ans à tenir en faisant semblant. Cinq années moins cent jours, évidemment. L’histoire d’avant Abram n’aurait duré que cent jours ? Diable, les millénaristes ne seraient donc que des centennaux, centurions, ou centenaires ? Attendons la suite, je... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 1 août 2007

20.2. Le tribut de la tribu d’Abram.

Nonante-neuvième jour. Un bien curieux livre, le livre du moine. Abram est bien celui qui a commencé à édicter, à proclamer, à se déclarer Khalife à la place de personne car personne ne l’était. Il tenait la plume, le stylet, le burin, le pinceau, le fusain, il tenait le pouvoir. Il vit autour de lui les tribus errantes dans le désert avec moutons agneaux et compagnie, dont aucun chef n’avait eu l’idée d’être le chef des autres tribus en même temps que de la sienne ; Abram a inventé le grand chef Sioux. ... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 13:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 27 juillet 2007

CHAPITRE VINGTIEME : MAUVAISE FOI. 20.1 Biblique.

Janvier 2005. Le moine retrouverait-il ses premières amours ?   Nonante-huitième jour. Biblique, dit-elle. Voyons un peu ce que nous raconte la bible, La Bible. Reprenons. Dieu a créé l’homme à son image. C’est bien ce qu’ils disent, dans le grand livre majuscule. C’est bien ce que j’y ai lu. C’est écrit. Ils s’y sont mis à plusieurs, pour l’écrire, je ne sais même pas combien ils furent, une vraie armée de nègres à sa solde, là haut. Le premier à prendre la plume, fût-elle métaphorique, fut ... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]