LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

dimanche 2 octobre 2011

24.05 - La naissance de l’homme libre #1

Inné et acquis. Je pensais ce point là réglé. Pourquoi faut-il qu’il revienne sur le tapis ? Une simple incursion dans la recherche de l’universel, un simple appel aux droits de l’homme et voilà le débat qui reprend ! Je n’en finirai donc jamais avec les contradictions du moine ! Cent-quarante-septième jour.   Il me semble que c’est un peu court de considérer notre statut de mammifère comme seule origine du monde, quand on a devant soi une belle conquête philosophique mise noir sur blanc une folle semaine de... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 28 septembre 2011

24.04 - Rentrer à la maison.

Ce n’est pas tout. Moi qui le croyais assis devant son café. Il est déjà reparti, rentré dans sa chapelle, il se tait beaucoup en ce moment et pas un mot ne vient l’égayer. Il rumine, tourne le dos et grommelle. Il couve, il incube, il mijote. Cent-quarante-sixième jour. Je n’aime pas revenir à la maison, rentrer à la chapelle. Non que j’y sois mal. Ma chapelle est familière, mes habitudes y sont confortables ; je peux vaquer dans l’obscurité sans me cogner ni rien renverser, et lorsque la nuit se répand au dehors, qu’elle soit... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 22:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 11 septembre 2011

24.03 - Les flammes de la bougie.

  Après avoir longuement bavardé sur la liberté de la concurrence, le Moine découvre que la seule idée de liberté est elle-même floue, insaisissable, indicible. Il voulait en faire un pilier de sa sagesse, et le voici obligé de broncher devant l’obstacle, poser pied à terre, et réduire la hauteur du saut, la hauteur de vue. Platon va encore râler, mais comme il n’y a pas de beau en soi, de juste en soi, d’idée supérieure auxquelles raccrocher nos wagons caverneux, il n’y a pas de liberté en soi, avec ou sans ailes majuscules. Il... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 12:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 5 septembre 2011

24.02 - L’âne au champ d’honneur.

Là doit être planté le mât central autour duquel nous danserons nos rites et nos rythmes, là est l’Omphale. La tâche est lui trop difficile, au moine, je connais le chemin c’est à moi de le parcourir et d’inventer les droits universels, les moyens d’exister, l’être unique que nous sommes tous en chacun de nous. Vaste et nécessaire programme. En réalité, nous connaissons tous le chemin, et je ne vois pas pourquoi je serais le seul à m’y atteler. Et vous verrez que nous n’inventerons rien en nous y mettant tous, et que seul compte le... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 12:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 20 février 2011

24.01 - Le momument.

24.01.1 - Le résumé Voilà longtemps que je ne me suis penché sur une fiche du moine. J’ai dû en oublier, des choses. L faut parfois oublier ce qu’on accumule en chemin pour continuer la route, comme la boue collée aux bottes qu’on racle de temps en temps. De la boue inutile ou de la terre féconde, tout doit disparaître. Et si je faisais un résumé des chapitres précédents ? Le moine semble endormi, ivre ou fiévreux, et je ne sais si une de ses bouteilles à l’odeur d’anis va s’échouer sur le sable. Je peux bien transgresser,... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 22:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 24 janvier 2011

23.14 - Stromboli

Coda.Les évidences qui s’imposent sont des pièges où s’enlise la pensée. A chaque parole assénée j’oppose une fin de non recevoir, ce qui se conçoit bien est ce dont je me méfie le plus, ce qui s’énonce clairement me remplit d’effroi. Je préfère me perdre dans les labyrinthes des mots, des chemins de traverse, quand je ne m’y retrouverais plus j’y serais à mon aise, libre et curieux, prêt à tout, à déboucher dans une clairière d’idées nouvelles, à éclore dans une somme philosophique d’où s’étend le regard mental au-delà de notre... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 23 janvier 2011

23.13 - Les promontoires #2.

Universalisme de l’homme. Bien entendu, avant de partir dans les malentendus, je comprends que le moine ne prétend pas inventer un universalisme universel, si je puis dire. Il refuse toute transcendance, et ne se place que dans la sphère humaine, dans les mondes sensibles ou représentés, dans les mondes parfois inventés ou rêvés, mais uniquement dans ces mondes issus du cerveau humain, pour la seule raison qu’il ne peut concevoir qu’il y en ait d’autres. Quant il y en aurait, ils seraient indicibles, impensables, immatériels,... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 21 janvier 2011

23.13 - Les promontoires #1.

J’ai la bizarre impression que le moine cherche à construire un nouvel universalisme, à se le construire, comme pour se rassurer. Diantre, qui va l’arrêter ? Ne serait-il pas déjà trop loin, sur ses terres isolées, dans sa forêt de cèdres, avec ses bouteilles à la mer et ses histoires déjà écrites cachées sous la dalle dans la chapelle ? Oubliant Platon, sa Vérité supérieure inaccessible et tous les idolâtres qui se sont engouffrés à sa suite, oubliant Sénèque et Cicéron, grands donneurs de leçons et tous les Khalifes qui nous les ont... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 15 janvier 2011

23.12 - Quatre-vingt-quinze milliards

Que cherchons-nous ? A vrai dire, moi je ne cherche rien. Pourtant le Moine avec ses longs silences et ses domaines échappés me transforme en furet avec trois mots et deux questions. Me voici à l’affût sans y être préparé, si encore je savais ce qui devrait sortir du trou ! Je sens bien que le Moine  se méfie de l’universel et de l’universalisme, qu’il y va de sa petite querelle des Universaux à lui tout seul, qu’il voit dans ces désirs cosmiques un relent de totalitarisme ; mais il ne se résout pas à la satisfaction besogneuse... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 23 décembre 2010

23.11 - Animalcule.

C’est une étrange affaire que d’être né homme. Humain. Qu’on me pardonne, mais la manie de remplacer le mot homme par humain ne me plaît pas. Est homme tout élément appartenant à l’ensemble de l’espèce humaine, et qu’il soit mâle ou femelle ne m’empêchera pas de le nommer homme. A trop vouloir régenter jusqu’à la façon de parler, on finit par casser les idées sans apporter un millimètre de progrès aux causes que l’on prétend défendre. Alors je recopie le mot homme tout comme le moine l’écrit. On dit que le neutre n’existe pas en... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,