LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

lundi 5 octobre 2009

22.14 - #4 : Concurrence et fraternité.

22.14.4 – Fin du cent-vingt-sixième jour. Trois mots. Il ne faudra pas provoquer le moine avec le mot solidarité. Il n’aime pas ce mot. Il considère qu’il est très insuffisant pour décrire le vivre ensemble qui permet à une Société de fonctionner, et que les quémandeurs de la Croix-Rouge n’ont jamais fait plus qu’offrir de la bonne conscience à bon marché. Je voudrais bien qu’il vous en parle lui-même, il m’a tant rebattu les oreilles. Il est nécessaire que la devise soit assez contradictoire pour qu’elle perdure, assez difficile à... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 20:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 9 septembre 2009

22.14 - #3 : La femme honorable.

Cent-Vingt-Sixième jour (#3).La vois-tu, la jeune immigrée de l’Est à qui l’on aurait rendu la liberté, dans nos rues d’hiver ? Certes moins rigoureuses que là-bas, mais toi aussi tu as besoin au moins d’un bon pull, ne me dis pas le contraire. Tu la vois, livrée à elle-même après avoir échappé à la police et à ses gardes. Elle a bon dos, la liberté, la libre concurrence, et ta thèse se trouve en difficulté maintenant que je t’ai pris aux mots que tu viens d’écrire. Naïf ? Permets-moi de changer l’ordre des lettres, et de persiffler,... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 16 août 2009

22.14 - #2 : Concurrence de chair.

Il persiste et signe. Il fourgue sa concurrence libératrice.Cent-vingt-sixième jour (suite)T’en souviens-tu, au moins ? Tu m’avais reproché de ne plus poursuivre sur le chemin de la concurrence, et de tenter de détourner l’attention en écrivant ailleurs sur coq à l’âne. Tu as trop vite pensé, mes prostituées n’ont pas croisé tes pas distraits par hasard, elles sont une ces minusculités dont l’examen me permet de mettre mon moulin à l’eau pour moudre mon grain. Un monde que tu juges miteux et frelaté, un monde de vérité où je trouverai... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 8 août 2009

22.14 - #1 : Le retour des filles de joie.

Cent-vingt-sixième jour. Les lenteurs des marées donnent du flou. Mais si la poste est plus rapide parfois, il lui arrive de ne jamais livrer son devoir. La mer n’oublie jamais les noyades interdites ; tôt ou tard, les cadavres s’échouent avec leur passé et je les ramasse avec Anne Roussel et Suzanne Flon. Si l’on s’étonne des dérives et des dédales, il faut se souvenir que ce qu’on engrange en tournant en rond finira par donner le grain, le germe, que sème notre moine. Lui-même ne retrouve pas toujours ses petits, mais... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 12 juillet 2009

22.13 - La vigne et le précipice.

Paradoxe constant de nos dirigeants : ils aimeraient tant diriger sans contredits, sans mauvais esprits, sans ricanements dans les cours et les théâtres, sans rires. Mais sans rien de cela, ils ne dirigent plus rien, ils ont l’ivresse d’un instant, un an, dix ans, cent ans, puis tout se délite et s’effondre, en douceur parfois, dans le sang souvent. Parce que le conflit, le lutte, le débat, les barricades et les contestations sont bien plus nécessaires aux gouvernants que les dos courbés et les tapis rouges, les courtisans et les... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 20:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 8 juillet 2009

22.12 - #2 Héraklite et Montesquieu.

J’avais bien soupçonné sa ruse, il feignait de se perdre en chemin, sans lâcher son idée invendable. Les mystères de ses dérives étaient cousus de fil blanc, gagner du temps, préparer les esprits peut-être, ou la peur toute simple de sa logique. La concurrence entre personnes n’est pas un mal en soi, contrairement à ce que la pensée facile se complaît à éructer. C’est une question d’équilibre et de respect, peut-être une question de fraternité, qu’il évite de nommer pour l’instant. Le fera-t-il ? Le sol est mouvant, le sable en... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 4 juillet 2009

22.12 - #1 Mais où est-elle ?

La concurrence, où est-elle ? L’aurait-il oubliée, dans ses éclats de réhabilitation désenchantée ? Je crois qu’il n’a rien laissé en route et que sa besace s’est au contraire enrichie en arpentant le terrain du trottoir. Elle n’était pas sortie en douce pour mieux entrer par la fenêtre, elle est là, bien sage, elle attend son heure d’entrer dans la comparaison, de devenir à son tour image, représentation, comparaison, présentation, métaphore. Cent-vingt-quatrième jour. Et la concurrence non-faussée, l’aurais-je laissée en... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 8 mai 2009

22.11 - #3 Les faux semblants.

Encore le cent-vingt-troisième jour, suite de suite et fin. Il faut toujours qu’un jour finisse, quand il aurait duré neuf mois, il faut toujours qu’il accouche. Paresse n’y peut, le ventre grossit et ce qu’on attend vient. La concurrence collective, les ensembles qui se défient, les groupes, les classes. Tu as dit égalité ? Ce sera long, cette fois. Ce sera très long, le Moine s’est répandu, il est parti, il a lâché les freins, il a eu du mal à s’interrompre.Je ne lui donnerai pas tord. J’ai bien essayé de couper sa fiche en deux,... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 3 mai 2009

22.11 - #2 - Egalité de concurrence.

Suite du cent-vingt-troisième jour.Toujours le cent-vingt-troisième jour, la nuit n’est pas encore tombée et elle va jouer son rôle dans cette farce.Nous sommes concurrents. Tu me lis, j’écris. Tu écris, je lis. Nous sommes en cela égaux. Mes mots ne te sont pas fermés, tu poursuis ta lecture avec obstination je suppose qu’il en faut pour me lire, et pendant ce temps avec obstination car il m’en faut j’écris. A me lire, tu m’aides, et j’avance dans la jungle des mots et de leurs significations, de leurs sens cachés derrière l’arbre de... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:05 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 31 mars 2009

22.11 - #1 - Plombier turc.

Le Moine va devoir s’occuper des individus, maintenant. Il s’est trop avancé en terrain découvert. Je l’attends sur ce sujet : la concurrence entre personnes est précisément celle qu’on nous oppose, celle qu’on brandit, pour nous refuser toute revendication, au motif que d’autres individus sont prêts à n’importe quoi pour prendre notre place. L’enjeu est d’importance. Cent-vingt-troisième jour. La concurrence individuelle est une idée que j’ai vu traîner dans tous les caniveaux du monde. Elle ne peut être envisagée qu’à... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 01:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,