LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

mardi 6 décembre 2016

111 - Quatrième jour : Entrer dans la cité #3/4

3. La cohérence impossible. Diogène a saisi sa cohérence à bras-le-corps. Diogène a été comme il a un jour décidé qu’il serait, libre et seul. Animal et survivant. Ostensible et indifférent, avec, on ne se refait pas, un petit coup d’œil pour vérifier l’effet. Mais, mordicus, ne rien devoir à qui que ce soit, essayez un peu pour voir, vous qui êtes si malins. Il faut disputer aux chiens leurs os, il faut gratter le sol à la recherche de racines encore heureux si on trouve un radis, il faut creuser les immondices pour en extraire du... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,