LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

lundi 27 février 2017

118 - Neuvième jour : La mort inévitable

Etrange fable de moine, cette fable du vieux et de la petite fille. Voici que l’éternité s’ouvre à l’instant où paraissent la petite-fille et son caillou, voici que l’avenir devient un péril immense. Bien sûr que j’ai peur de la mort, de ma mort. Peur de n’avoir pas fini, peur d’être oublié, peur que le paradis soit une escroquerie et même l’enfer, mais cette peur n’est rien. C’est le malheur et la mort des enfants et des enfants de leurs enfants qui me terrifient. Je serai peut-être oublié depuis longtemps quand surviendra... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 00:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 25 janvier 2009

22.91 - De la longueur des jours.

Cent-vingt et unième jour, reprise. J’aurais dû intituler ce chapitre : de la langueur des jours. Mais j’écris directement au clavier, sans passer par le filtre du carnet chiffonné du mon fond de poche, sans passer par la pile de fiches devenue lippe de chiffes. Alors les mots sortent du dessous de mes doigts comme des prisonniers qui s’évadent, le plus pressé en premier, tant pis pour la syntaxe, le rythme, l’allitération et le pied de nez d’Alexandrie. Le Moine attendra que je me réveille et que je reprenne la marche pas à pas... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:57 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,