LES ANACHRONIQUES

Mon nom est THEOLONE - Philosophie et bavardage

mardi 2 janvier 2018

131 - CHAPITRE QUATRIEME . LA JUSTICE ET LE GIGOLO (Quinzième jour)

Quinzième jour : Les silences De l’influence de la peur de la mort sur l’oppression de la femme par l’homme. Je n’arrive pas à comprendre comment l’humanité en est arrivée là qu’une moitié d’elle-même réduise à ce point son autre moitié. Je vais tenter d’élucubrer là-dessus, en tâtonnant en m’étonnant, et cette élucubration pour y voir clair n’est pas pire qu’une autre. Comment se fait-il qu’aucune femme pendant si longtemps ne se soit vraiment révoltée, ni qu’aucun homme n’ait fini par avoir honte ? Vous allez m’en trouver,... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 3 juillet 2017

122 - Douzième jour #1/4 . Une affaire de genre (#1/4 La question du langage)

______________________________________ 1/4. La question du langage N’étant ni anthropologue, ni philosophe, ni linguiste, ni sociologue, ni sexologue, ni militant féministe, encore moins militant machiste il paraît que cette engeance existe, ni chien de garde, berger allemand, juif ukrainien, taliban, desperado, je ne suis absolument pas qualifié pour écrire sur les relations entre les hommes et les femmes, sur la condition féminine et sur le comportement masculin à travers les âges, à travers la géographie, les civilisations, les... [Lire la suite]
Posté par andremriviere à 18:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,